Bien choisir son mécanisme de chasse d'eau

    mécanisme de chasse d'eau

    Un mécanisme de chasse d'eau adapté est le gage du bon fonctionnement de vos toilettes, mais vous permettra aussi de réaliser des économies d’eau. Nos conseils pour bien choisir !

    Une chasse d’eau, comment ça marche ?

    La chasse d’eau est le système qui permet d’évacuer l’eau souillée des toilettes et de la remplacer par de l’eau propre. Lorsque vous tirez la chasse d’eau, un flux d’eau se libère dans la cuvette, entraînant les déchets vers le conduit d’évacuation. Aussitôt, le réservoir se remplit à nouveau, prêt à assurer un prochain nettoyage.

    Une chasse d’eau se compose donc de deux éléments principaux : un réservoir d’eau doté d’un flotteur et d’un robinet, ainsi que d’un mécanisme manuel destiné à déclencher le circuit de l’eau entre le réservoir, la cuvette et les tuyaux d’évacuation et d’arrivée.

    Quels sont les différents mécanismes de chasse d’eau ?

    Autrefois simple chaînette qu’il fallait tirer, les mécanismes de chasse d'eau sont aujourd’hui conçus de façon à évacuer le plus d’eau possible. Ils se déclinent en trois typologies :

    • la tirette : ce système est rattaché à un réservoir habituellement placé à l’arrière de la cuvette des WC. Il est cependant de moins en moins employé parce qu’il ne permet pas de réguler la quantité d’eau libérée chaque fois que la chasse est tirée.
    • Le bouton simple et double poussoir : simple, il libère, comme la tirette, toute l’eau contenue par le réservoir. Double, il propose deux vitesses d’évacuation.
    • Le bouton stop-eau : ce mécanisme est l’idéal pour réaliser des économies, étant donné que l’émission d’eau cesse dès que vous cessez d’appuyer sur le bouton.

    Quel dispositif choisir pour son mécanisme de chasse d'eau ?

    Lorsque vous choisissez votre mécanisme de chasse d'eau, vous devez opter pour l’un ou l’autre de ces deux dispositifs. En effet, aussi bien la tirette que le bouton peuvent être actionnés par :

    • un câble, qui relie la chasse d’eau au réservoir et dont le principal avantage consiste en sa facilité de montage et d’accès (nul besoin de démonter le bouton ou la tirette pour ouvrir le réservoir)
    • une commande mécanique, qui vous permet de régler le volume d’eau libéré par la chasse d’eau mais qui, contrairement au premier, impose de démonter la tirette pour accéder au réservoir. Si vous optez pour un tel dispositif, il est donc préférable de l’associer à un bouton.

    Simplicité d’usage et flexibilité : un bouton de chasse d’eau rattaché à un dispositif de commande mécanique est un choix aussi pratique qu’écologique !

    Laisser un commentaire