Retour

Découvrez les avantages de la baie coulissante à galandage

baie coulissante à galandage

06 janv. 2023

Dotée de vantaux qui se cachent complètement à l’intérieur du mur adjacent, la baie à galandage est beaucoup plus esthétique et pratique qu’une baie classique.

Beaucoup de lumière, une grande liberté de circulation et un style résolument moderne : une baie coulissante à galandage peut devenir un véritable atout pour votre maison. Vous avez déjà une grande baie vitrée fixe, voire coulissante classique, et vous ne voyez pas ce que ce type d’ouverture pourrait vous apporter en plus ? Dans ce cas, une explication s’impose !

Qu’est-ce qu’une baie à galandage ?

Le terme « galandage » désigne à la base une cloison ou un mur fin en briques. Le système d’ouverture coulissante à galandage est donc un système qui permet à une porte, une porte-fenêtre, une baie ou une fenêtre de coulisser à l’intérieur d’un pan de mur. Cela devient possible grâce aux rails fixés au plafond et parfois aussi au sol, si le vantail de la fenêtre ou de la porte est grand et lourd. Il peut d’ailleurs y avoir plusieurs vantaux, jusqu’à quatre, pour un effet panoramique. Quand la fenêtre ou la baie est ouverte, ces vantaux coulissants sont invisibles.

Une baie vitrée à galandage peut aller jusqu’à 6 mètres de large. Ses menuiseries peuvent être en aluminium, en PVC ou en bois, à double ou à triple vitrage, pour une isolation thermique et acoustique renforcée. Il est également possible de l’équiper d’une poignée à serrure ou à clé, de volets roulants, etc.

Pourquoi installer une baie coulissante à galandage ?

Le système d’ouverture à galandage possède de multiples avantages. Premièrement, il vous offre une luminosité maximale, en permettant de minimiser les profilés et d’optimiser la surface vitrée. Il n’a pas non plus besoin d’espace de débattement ce qui vous permet de gagner de précieux mètres carrés et d’aménager votre intérieur le plus harmonieusement possible.

En été, les baies coulissantes à galandage peuvent faire disparaître totalement leurs vitres et créer une ouverture totale sur l’extérieur, une continuité entre les pièces à vivre et la terrasse, le jardin. Et au-delà d’une sensation agréable de pouvoir inviter la nature chez soi, cela a un côté pratique : la circulation entre l’intérieur et l’extérieur devient plus fluide, plus libre, plus sécurisée aussi. L’absence de rail au sol permet notamment aux personnes à mobilité réduite de se déplacer en fauteuil plus facilement, tandis que les parents des enfants en bas âge apprécieront forcément que les vantaux ne claquent pas en cas de grand vent.

En hiver, les grandes baies vitrées à galandage maximisent les apports solaires et limitent ainsi la consommation d’énergie dans votre maison. À condition, bien sûr, de choisir les vitres dotées de bonnes performances thermiques.

Quelles sont les conditions pour installer une baie à galandage ?

L’installation d’une baie vitrée coulissante à galandage est plus complexe que celle d’une fenêtre coulissante classique. C’est pour cela qu’on l’envisage généralement dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation lourde, avec des travaux de maçonnerie à prévoir et certaines conditions à respecter.

Le mur qui accueille la baie à galandage doit notamment être assez long et avoir une épaisseur suffisante. Le cadre dormant, sur lequel coulissent les vantaux de la baie, doit être pourvu de caractéristiques bien particulières : sa partie basse, par exemple, doit permettre d’évacuer les eaux de pluie, tandis que la zone entre le dormant et le doublage doit bénéficier d’une bonne étanchéité à l’air.

La mise en œuvre du système à galandage est délicate, et il est nécessaire de la confier à un professionnel expérimenté. Cela vous permettra d’éviter les ponts thermiques et de conserver la température idéale dans votre intérieur.

Alors, prêt à sauter le pas et profiter d’une vue exceptionnelle ? C’est à vous de jouer !

Trouver votre artisan Menuisier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation