Retour

Charpente en fermette aménageable ou traditionnelle : comment choisir ?

charpente en fermette

08 oct. 2021

Bien que les charpentes traditionnelles ont un charme indéniable avec la poutre apparente, celles-ci n’ont plus forcément le monopole dans les constructions d’aujourd’hui.

Au moment de construire ou de rénover une habitation se pose la question du choix de la charpente. Généralement, lorsqu’on parle de charpente, l’on visualise la charpente traditionnelle avec d’imposants chevrons et poutres en bois massif. Pour des soucis d’économies et de praticité, les charpentes en fermette sont de plus en plus utilisées pour bâtir ou rénover des bâtiments. Voici pourquoi…

Quelles sont les différences entre une charpente en fermette et une charpente traditionnelle ?

Une charpente traditionnelle se compose en outre de poutres et de chevrons en bois massif, avec des liteaux venant supporter l’écran sous-toiture et les tuiles. L’épaisseur des différentes pièces de bois composant les fermes de charpente (entrait, pannes, arbalétriers, poinçon…) est relativement importante. Le poids d’une charpente traditionnelle est également élevé. De ce fait, les différentes parties d’une charpente traditionnelle doivent être montées et assemblées une par une. Le montage se fait de forme triangulaire, avec de larges espaces au centre du triangle. Ainsi, il est possible de créer des combles perdus ou d’aménager les combles.

Une charpente en fermette est également connue sous l’appellation de charpente industrielle. Ce type de charpente en bois se compose de fermettes composées de pièces de bois reliées entre elles par des équerres et des connecteurs métalliques. La principale différence avec une charpente traditionnelle est qu’une charpente fermette se compose de parties de bois moins épaisses et plus légères. En d’autres termes, ce type de charpente ne se compose pas de larges poutres en bois massif.

Pour compenser cette perte de solidité sur chaque fermette, une charpente industrielle comprend un nombre bien plus important de fermettes de bois. Son assemblage est également triangulaire, avec des liteaux de couverture qui reposent directement sur les fermettes, sans chevrons. La charpente à fermettes permet donc de poser une toiture en tuile ou en ardoise pour un bon écoulement de l’eau. Elle n’est pas destinée à créer un toit plat.

Comment faire le bon choix entre ces 2 types de charpente ?

Vu de l’extérieur, ces charpentes en bois sont difficiles à distinguer une fois recouvertes. Sur ces 2 types de charpente, la toiture présente une forme en pente. De l’intérieur, des différences notables permettent de faire un choix plus éclairé entre ces 2 charpentes.

Tout d’abord, les charpentes traditionnelles sont relativement lourdes à monter sur la structure (murs porteurs) d’une maison d’habitation. De ce fait, en optant pour la pose d’une charpente plus légère à fermette, vous pouvez considérablement réduire les coûts de main-d’œuvre avec une pose facilitée.

De plus, certaines rénovations de maisons individuelles ou mitoyennes ne permettent pas de poser une charpente trop lourde. Dans ce cas, une charpente industrielle représente une alternative moins coûteuse et tout aussi solide qu’une charpente traditionnelle.

Cependant, si vous souhaitez bénéficier de combles aménageables, l’ossature classique d’une charpente en fermette ne permettra pas de bénéficier d’un large espace entre les fermettes. La solidité de ces charpentes industrielles repose justement sur un assemblage ossature bois avec de nombreuses pièces de bois. Ce même problème d’aménagement de l’espace se retrouve aussi au niveau des combles en présence d’une charpente métallique.

Il est donc conseillé de prévenir votre charpentier du projet de construction de charpente, pour concevoir une charpente en fermette aménageable avec un plancher hourdi ou un plancher bois.

Quel budget prévoir selon le type de charpente ?

Pour une charpente en fermette avec combles perdus, prévoyez un budget compris entre 70 € et 120 € du mètre carré, pose comprise. Pour des combles aménagés, le prix moyen de votre budget en charpenterie pourra augmenter de 20 à 30 % selon les techniques de pose utilisées par les charpentiers.

Le prix moyen d’une charpente en bois traditionnelle se situe entre 90 € et 210 € le mètre carré, pose comprise.

À noter que les prix diffèrent selon l’essence de bois de charpente choisie (le chêne ou les essences de résineux comme le sapin, le pin, l’épicéa…).

Ce qu’il faut retenir

  • Une charpente en fermette est aussi solide que les charpentes traditionnelles, les charpentes en lamellé-collé (lamelle de bois) ou bien encore les charpentes métalliques pour supporter des toitures ;
  • la charpente traditionnelle permet un aménagement de combles plus spacieux que la charpente en fermette ;
  • le prix de la pose de charpente en fermette est moins élevé que celui d’une charpente traditionnelle ;
  • les travaux de charpente sont facilités avec une charpente en fermette ;
  • il est possible de prévoir un aménagement des combles avec une charpente en fermette en faisant appel à un charpentier professionnel.
Trouver votre artisan Charpentier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation